Disruption et Stratégie Océan Bleu

Publié le Mis à jour le

Certains parlent de disruption comme l’objectif de Stratégie Océan Bleu . Dans leur nouveau livre W. Chan Kim et Renée Mauborgne montrent que Stratégie Océan Bleu dépasse la notion de disruption de l’économiste autrichien Schumpeter qui établissait un lien entre création de nouveau marché et destruction. Cette destruction a pour origine une nouvelle technologie qui remplace une technologie historique, la photographie numérique en est un bon exemple.

W. Chan Kim et Renée Mauborgne considèrent trois mouvements générateurs de croissance profitable :

– Offrir une solution innovante à un enjeu de l’industrie, un bon exemple est le CD remplaçant la cassette puis remplacé par le lecteur MP3 ;

– Identifier et résoudre un nouvel enjeu ou saisir une opportunité ; par exemple l’industrie des sonneries téléphoniques ;

– Redéfinir et résoudre un enjeu de l’industrie ; SEB avec l’Actifry est passé de l’amélioration de la friteuse à comment produire une meilleure frite.

Dans chacun de ces mouvements il y a focalisation sur l’accroissement de la valeur pour le marché, pas sur l’invention technologique.

Untitled design

Auteur: Marc Beauvois-Coladon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s